Ecriture

( Extrait de la symphonie opus 209)

 

Les essais, parfois difficiles, apportent beaucoup à cette lente et délicate maîtrise de l’écriture.Il ne suffit pas de connaître toutes les règles d’écriture, d’harmonie, de contrepoint, de fugue , d’orchestration, il faut avoir quelque chose en plus pour accéder à des compositions qui s’imposent , à l’auditeur, comme une valeur incontournable, et pour certains, peu, universelle.

Travailler dans ce sens n’est même pas un gage d’y accéder.Par contre , avoir cela comme objectif, donne du sens au travail, donne un but à ce que l’on fait.Comme je l’ai déjà dit , les errances , les labyrinthes sont nombreux et l’on s’y perd souvent.C’est souvent les rencontres avec l’autre qui font que nous trouvons l’énergie de continuer.C’est dans le travail que s’articule notre quotidien sans que l’on perçoive toujours si nous gardons le bon cap, une espèce de voyage à l’aveugle, comme un navire, un soir, sans étoiles .

J’écoute peu de musiques sur cd.Je préfère, de loin, aller sur les sites des compositeurs.On y rencontre des gens admirables, que je qualifierai même de grands compositeurs .Malheureusement, notre société se préoccupe bien peu de ces trouveurs de génie.Ils errent comme des âmes en peine dans les méandres impénétrables de l’audimat et de la part de marché.

 

En guise de conclusion, je voudrais citer la phrase de Debussy qui me semble faire naître la musique contemporaine. Il écrit en 1907 : « Je me persuade, de plus en plus, que la musique n’est pas, par son essence, une chose qui puisse se couler dans une forme rigoureuse traditionnelle. Elle est de couleurs et de temps rythmés. »
Depuis J.Cage et son célèbre 4’33 » nous sommes invités à écouter le son là où on ne l’attend pas. C’est la grande force de la musique de notre temps. C’est cette diversité qui en fait toute la richesse.
L’intérêt de la musique contemporaine se manifeste dans l’effet que provoquent des agencements sonores imprévus. Elle sort des registres traditionnels, conventionnels, son premier pouvoir de séduction c’est l’inattendu, l’interpellation.
Elle propose un autre système de repère, d’autres règles. Cette impression de perdre pied envahit parfois, apprendre à mieux nager dans l’abstraction sonore, à jouer à ces nouvelles règles sur les timbres, les contrastes dynamiques, explorer d’autres territoires, d’autres rêves, nous laisser transporter dans des mondes complètement vierges. Aussi pour que la phrase d’Olivier Messiaen soit visionnaire « la musique électro-acoustique est l’événement le plus considérable de tous les temps. »
Longue vie à la musique contemporaine.

Esté

3 Réponses à “Ecriture”


  • Magnifique musique que vous nous offrez là!J’ai pris beaucoup de plaisir à écouter vos compositions.Encore bravo
    Mado

  • jecoute cette musique depuis ce matin et je ne suis pas lasse de ce que jecoute jadore et jaime bien

  • LEFEBVRE dit "SERGIO"

    Salut min « tiot » Stéph….juste un petit mot avant de partir en vacances……et te dire que l’on a passé un fantastique séjour avec nos Gallois…..et que ton arrivée dans notre chorale est vraiment appréciée de toutes et tous. Nos taquinerie sont de vraix moment de détente et surtout……ne ghanges pas. Abientôt mon AMI.

Laisser un Commentaire




Blog musical du groupe pop ... |
lessupposdesaturne |
gan2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boubou258
| Atelier "Aux vents divers" ...
| The blog of the Invalide Ro...