compositions


Mon catalogue comprend toutes les formes traditionnelles de la composition « classique »:symphonie, concerto ,petite formation,quintette,quatuor,sonate et toute la littérature associée au piano , qui est mon instrument principal ( étude, prélude,sonate…).J’aime beaucoup travailler avec d’autres domaines artistiques :la poésie, la danse , les textes contemporains.Tous ces projets permettent de se « décentrer » par rapport au travail , parfois ronronnant, de l’écriture.Même si les premières notes écrites, surgissant d’une idée obsédante , sont toujours un renouveau qui stimule l’esprit.L’idée , ici musicale, est la pierre angulaire de tout processus de création. Cela débute par quelque chose de futile , fugace, qui passe comme si on traversait un parfum.Elle s’impose doucement à vous puis finit par être omniprésente.Vous la triturez dans votre tête, vous l’habillez, la parez des atouts qui lui conviennent le mieux.Dans ces histoires l’espace-temps n’a pas d’importance , il prend d’ailleurs ses aises dans ce domaine.Puis vient un moment où l’éclosion est nécessaire. C’est à ce moment que l’on prend la feuille hypnotique des portées.Le travail est déjà bien engagé et finalement vous « expurgez » cette oeuvre qui commençait un peu à vous envahir l’esprit. Du reste , pendant ce temps de composition, pointe le bout de son nez, une nouvelle idée.

Mes premières compositions datent du temps dit de l’innocence.Je manipulais mieux , à l’époque de mes 7 ans, les notes sur la portée que les mots de ma langue maternelle. Ces compositions ont disparu , avalées comme les enfants de Chronos.Je me souviens que sur le parcours qui menait à l’école, s’élaboraient , aux rythmes de mes pas , des symphonies gigantesques à jamais , elles aussi, perdues.

Je travaille actuellement sur le thème du pardon, à travers un texte apocryphe: l’évangile de Judas.C’est une espèce de passion laïque aux dimensions assez importantes.

Je suis plus attaché, dans cette oeuvre en gestation, à traduire les sentiments, la psychologie des personnages, que de suivre une trame narrative.Dans la structure je reste fidèle aux « Passions » d’antan . L’essentiel est constitué de choeurs , duos , trios , arias, parties orchestrales(vous pouvez en entendre un extrait actuellement).La forme est en miroir , c’est à dire que si l’on plaçait un miroir au centre de la partition , on pourrait en déterminer les formes à venir.

Aurai-je le temps de tout écrire ? C’est la partie la plus longue .Aurai-je le temps de tout écrire?

Esté

contact: estemusique@laposte.net

 

 

ORCHESTRE

Voici une composition dans un style un peu différent.C’est la symphonie opus 224.Il y a presque des influences de musiques de films.L’exécution demande un orchestre symphonique avec l’ajout de nombreuses percussions.Le langage n’est pas tonal, pourtant l’audition n’est pas « heurtée ».

 

 

 

http://www.trompette.be ( forum sur les cuivres)
Tuba

 

 

Je n’ai encore pas parlé de mon deuxième instrument : le tuba.Curieusement j’ai peu écrit pour cet instrument que je trouve extraordinaire .Au risque de paraître étrange, je dirais que cet instrument est plus difficile, dans l’étude, que le piano.Les progrès sont plus lents.Pourtant le tuba reste pour moi un son extraordinaire.Je ne concevrais pas d’écrire pour orchestre sans une partie de tuba.Voici une sonate pour cet instrument.Il en existe à peine une dizaine dans le catalogue.Il faudra que j’écrive un concerto.Le tuba c’est magique.

 

Esté

 

Concerto pour tuba 

 

Il y a peu je parlais d’écrire un concerto pour tuba.Voila c’est fait.Il est en trois mouvements ( vif, lent vif).Je joins un extrait du dernier mouvement qui est assez virtuose.Je l’ai terminé cette nuit ( 12 nov 2008).Comme toute composition , j’espère qu’il sera joué un jour.Bonne chance concerto!

Esté

 

4 Réponses à “compositions”


  • gerard.fournaison

    Découverte heureuse du Blog.
    J’aime bien la musique électronique de la deuxième partie. Accompagnerait bien un voyage.
    La musique de la troisième partie du Blog est très « néoclassique »: il faut s’offrir cette liberté… et tant pis pour les amateurs de millésime. G.F.

  • Quelle belle musique ! Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite !

  • C’est très intéressant. Tu étais venu sur mon blog en 2008, et je n’avais pas vu ton commentaire. Joli travail d’arrangement et tu ne t’attaques pas à n’importe quoi. Dommage que tu ne sois pas aidé par des sons à la hauteur.

    Si tu veux m’envoyer un fichier midi d’un morceau assez court, je veux bien te le mettre en forme et te le renvoyer.

    Amicalement
    Didier
    http://musicaractus.unblog.fr/

    Dernière publication sur Musique en court : Maître Schulze

  • Et encore bravo.

    Dernière publication sur Musique en court : Maître Schulze

Laisser un Commentaire




Blog musical du groupe pop ... |
lessupposdesaturne |
gan2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boubou258
| Atelier "Aux vents divers" ...
| The blog of the Invalide Ro...